SPECTACLE DIVAGATIONS VÉGÉTALES

Divagations Végétales, Août 2016 au parc du Vergoin (Lyon 9)

Une balade burlesque à la découverte des arbres.

 

Trois botanistes reviennent  d'un long voyage dans la forêt amazonienne. Ils sont envoyés par le ministère de l'écologie poétique pour répertorier et traiter la végétation des parcs lyonnais. Avec humour, ils entraînent le public dans une déambulation haute en couleur et en surprises. Ensemble,  ils découvrent et soignent les plantes avec des remèdes à base de musique, danse et conte!

Tout Public !

De 2 à 222 ans...

 

Nous sommes des explorateurs botanistes. Nous avons passé six ans en Amazonie pour une mission, mais nous nous sommes perdus dans la forêt. Quand le ministère de l’écologie poétique nous a retrouvé, ils nous ont mis au placard, dans ce bureau. En Amazonie, nous avons survécu grâce à des tribus qui nous ont appris à chasser, à pêcher, à chanter, à danser, à vivre avec les animaux et avec les arbres. A les protéger et à nous protéger. Nous avons souvent été en danger, mais nous vivions des expériences extraordinaires. Ici dans ce bureau il ne se passe jamais rien. Je voudrais sortir, repartir, je ne veux pas rester une minute de plus.

"

"

Spectacle familial
Théâtre, danse et musique

 Plein air

Le spectacle Divagations Végétales a été créé en 2015 avec Valéria Cardullo, Melody Lespine et Hugh Tebby.
 

LECTURE TRAJECTOIRES

Mais rêver, ça dépend pas de sa classe économique, ça dépend pas de qui on est. Tout le monde peut rêver et tout le monde peut se construire à l’aide de ses rêves, je pense. Parce que du coup ça donne des objectifs, ça donne des envies, ça donne des désirs et sans ça la vie serait vraiment
trop triste.

[...]

Vivre au jour le jour pour moi. Je veux dire, le présent, pour moi, ce serait le fait d’être consciente de c’que j’fais au moment où j’le fais. Ce serait de choisir du coup de de de vivre ou de faire quelque chose.

[...]

C’est une ouverture à un nouveau monde. Bon y’a des moments où y’a des malheurs aussi. En fait c’est un quartier vivant. Même si y’avait une p’tite réputation qu’était un peu négative on va dire... Mais en fait non au final les gens sont bien présents. C’est ce qui fait le quartier de Gorge de loup quoi.

"

"

Dans le cadre des Soirées Festives de Gorge de Loup, première édition d'un festival local et culturel organisé par le Conseil de Quartier Champvert-Gorge de Loup, Citéâtre a présenté une lecture à deux voix d'un texte écrit à partir des témoignages récoltés tout au long du projet Trajectoires, à la rencontre des habitant.e.s de Gorge de Loup.

Texte de Claire Guilloux

Mis en voix par Melody Lespine et Camille Varenne

Pour en savoir plus sur le projet